Les choses s’accélèrent pour plus facilement voyager à Madagascar. Le nouveau conseil d’administration d’ Air Madagascar a été constitué lors d’une assemblée générale des actionnaires. Des administrateurs d’Air Austral font leur entrée.

Air Madagascar tourne une page de son histoire. Le conseil d’administration de la compagnie a connu un grand changement. L’assemblée générale ordinaire des actionnaires tenue ce mois de novembre à Antananarivo, a nommé les sept membres de cet organe décisif pour un mandat de quatre ans. L’équipe d’Air Austral fait son entrée dans le CA. Le représentant du personnel est absent de la nouvelle composition. Seulement 2 des anciens administrateurs ont retrouvé leur poste.

Marie Joseph Malé, Dominique Dufour et Didier Robert siégeront au sein du conseil d’administration d’Air Madagascar. Ces personnalités sont le Président directeur général et le secrétaire général de la compagnie Air Austral. Le 3ème est le président de la Sematra (Société propriétaire d’Air Austral). Ils représenteront les intérêts de la compagnie réunionnaise.

Outre les représentants de la compagnie Air Austral, quatre représentants de l’État malgache complètent l’équipe. Thierry Rakotoarison et Erik Koller gardent toujours leur poste au sein de ce conseil d’administration. Herivelo Andriamanga, directeur général du Trésor (DGT) et le Général Didier Paza, deviennent nouveaux membres du conseil d’administration.

D’après les informations obtenues auprès de la compagnie Air Madagascar, ils ne prendront leur fonction qu’à l’issue du « closing ». Les administrateurs sortants assureront la conduite de la phase transitoire et la continuité opérationnelle. Le nom du Président du conseil d’administration sera connu dans les prochains jours.

Depuis la signature du contrat de partenariat stratégique du 9 octobre, tout le monde attendait l’issue des négociations ouvrant sur la signature du pacte d’actionnariat. C’est-à-dire l’entrée d’Air Austral dans le capital de la compagnie aérienne malgache. Cette entrée est toutefois conditionnée par l’apport d’un fonds de 40 millions de dollars de la part de la compagnie réunionnaise. Le paiement d’une première tranche d’un montant de 10 millions de dollars lui ouvrira la voie pour acquérir 39,04% du capital d’Air Madagascar. Le paiement d’un chèque de 5 millions de dollars lui permettra de devenir le deuxième actionnaire avec 49% du capital. Enfin, les 25 millions de dollars restants seront utilisés pour alimenter le compte courant de la compagnie Malagasy.

Des changements sont donc à prévoir donc dans la gestion de la compagnie aérienne Air Madagascar, qui on l’espère gagnera en fiabilité et ponctualité sur ses lignes intérieures pour la saison touristique de 2018.

Source : L’express de Madagascar du 21.11.2017