FORT-DAUPHIN

2 500

RÉGION SUD

7 jours / 6 nuits

  • 7 jours entre plaines désertiques et forêts tropicales
  • Une nature quasi intacte, préservée par son isolement
  • Espèces rares et endémiques
  • Frais d'entrée aux parc nationaux inclus
Catégorie :

Description

Fort dauphin se trouve dans le Sud Est de l’île, au bord de l’Océan Indien et probablement sur l’une des plus belles côtes de Madagascar. C’est une ville touristique charmante, encadrée par trois baies maritimes. Le passé colonial y reste visible par l’architecture des maisons blanches à colonnades. Les haibtants ont su conserver les traditions et l’authenticité de la région. Surtout, les paysages environnants sont à couper le souffle ! En effet Fort Dauphin est relativement isolé du reste de l’île, à la pointe sud est de Madagascar. La région est accessible uniquement par avion sauf pour les voyageurs les plus patients (comptez 3 jours de route au minimum depuis Tana !). Du fait de cet isolement, la préservation de l’environnement est plus facile, comparé aux autres régions de Madagascar.

Cette destination est l’une des plus prisées de Madagascar, sans doute parce qu’elle est un concentré de biodiversité et de climat. A la fois pluvieux, verdoyant, désertique et montagneux, Tolagnaro (nom malgache) a sa propre identité et possède ses spécificités qu’il serait bien dommage de ne pas mentionner. En effet, cette presqu’île qui sépare la côte en deux baies distinctes, propose des balades très agréables : l’ascension du Pic Saint-Louis, le quartier du « Bazar Be » ou encore la plage de Libanona, la plus belle de Fort Dauphin.

Parmi les visites à ne pas manquer :

Le parc national d’Andohahela : champion de la conservation et regroupe des espèces des quatre coins du pays. Les paysages y sont variés, entre le territoire sec désertique du sud et tropical humide de l’est.

La réserve de Nahampoana : ancien jardin d’acclimatation pour des variétés de plantes étrangères importées dans le pays, du temps de la colonisation. Des plantes endémiques s’y sont développées. La réserve est sauvage par endroits et incroyablement entretenue dans d’autres. Vous vous y détendrez au bord d’une piscine naturelle, d’une cascade ou d’une rivière…

La pointe d’Evatra et la baie de Lokaro : La visite incontournable de la région ! En partant de Lanirano, ce lac qui communique avec la mer, pour arriver à Evatra, village tropical. En continuant vous verrez la grotte des sacrifices, l’exorcisme y est encore pratiqué ! Enfin les criques de Lokaro, pour une baignade ou de la plongée. Lokaro est un site idyllique composé d’îlots où vous verrez plantes carnivores, des oiseaux de toutes sortes, des plantes aquatiques et des pêcheurs en pirogue, puis vous emprunterez un sentier côtier qui vous mènera sur une vue qui s’étend sur la baie… une des plus belles vues de Madagascar !

Sainte Luce : appelée également Manafiafy, ce village offre une beauté sauvage. Le village de Sainte Luce est niché au cœur des filaos et des cocotiers. Il est bordé d’ une magnifique plage de sable fin dans une large et merveilleuse baie au large de laquelle les fameux galions français du XVIIè siècle mouillèrent. Outre les attraits historiques, la zone présente encore d’autres merveilles comme le fort Flacourt, du nom de l’ancien gouverneur du comptoir de Fort dauphin.

Plus de circuits : circuit Madagascar